Marcel est très souriant devant sa pêcherie, même quand il en parle avec un journaliste de la Manche Libre. Mais il intéresse tout autant les estivants qui se prennent un moment de passion pour ce travail qui se perpétue depuis environ un millénaire.

Jean-Claude est, lui aussi, fidèle à cette tradition familiale. Il ne manque pas une marée, de nuit comme de jour.

À l'instigation de l'Office du Tourisme deHauteville, le samedi 15 juillet 2006, à 15h 30, les estivantspourront se rendre compte de ce qu'est une pêcherietraditionnelle. LaMaillard est vraiment ladernière pêcherie de type familialrégulièrement exploitée àHauteville-sur-Mer.

Au premier plan de la photo,on aperçoit la boëte-vive ou barsière dans laquelle on introduira des"harenguelles" - s'il y en a - dans le bénâtre, afind'appâter les bars voraces qui sont très friands de cemets délicat, comme nous, humains sommes très sensiblesà la tendre délicatesse de la chair du Dicentrarchus labrax, ce loup des mers.

Pour cette saison 2006, il yaura encore une visite de ce genre (en nocturne celle-ci)le mardi 8 août prochain, à 23 h 45. Les rendez-vous sont pris devant l'Office de Tourisme.

La pêcherie deMarcelLepeu est vraiment unélément indispensable du patrimoine !