L'héritage desNormands sur nos côtes

Peu de provinces françaises sont aussi riches que la Normandie en matière de passé historique à tel point qu'en détaillant sérieusement l'histoire de cette province, on pourrait facilement reconstituer les éléments les plus marquants de l'Histoire de France...

Les vikings sont arrivés en France alors que la civilisation Gallo-Romaine ne pouvait plus guère se permettre de faire obstacle à l'originalité qu'ils apportaient dans le domaine de l'Administration. C'était comme un sang neuf qui venait revigorer l'esprit de la Neustrie après que Charlemagne eût laissé son Empire aux mains de ses descendants. Comme le dit Albert-Petit dans sa remarquable Histoire de Normandie (1911), "les Normands n'avaient pas seulement l'humeur aventureuse; ils avaient aussi le génie organisateur."

Que dire de ces Vikings qui ont terrorisé les populations Anglo-Saxonnes, Françaises, Slaves ou Byzantines, bref tous ceux qui vivaient le longs de fleuves , rivières ou autres côtes abordables pa ces redoutables marins venus de Scandinavie

Drakkars

À l' abordage "Strandhugg" en Baie de Sienne.

 

Présence des Normands à Hauteville Sur Mer

 

Les zones bistre ou marron clair furent occupées par nos ancêtres les Vikings; les régions où la colonie normande était très dense sont le Nord Cotentin et le Bessin

D'après Jean Renaud "Les Vikings en France" éditions Ouest-France

Qui étaient donc ces Vikings et d'où venaient-ils? Qu'est-ce qui les poussait à venir vers nos régions? Que voulaient-ils?

L'origine du nom "Viking" est parfois contestée mais la plupart des érudits* s'accordent à dire que le mot d'origine norroise (langue des Scandinaves de l'époque) signifierait "fils des criques" de vik crique, anse, baie.

Venant du Jutland (Danemark), de Norvège et aussi de Suède, ils étaient tous des guerriers redoutés. Dans leurs pays respectifs, c'était une multitude de petits royaumes morcelés entre lesquels la guerre était permanente: alors, les vaincus, les fugitifs, les bannis et les bâtards* (qui n'étaient pas admis au partage des biens de leur père) tout ce monde belliqueux constituait la candidature basique pour des aventures et de possibles conquêtes ... ailleurs, vers d'autres criques, Scandinaves pour l'instant.

Un peu plus tard, après l'an 800, les Royaumes commencent à s'unifier sous le joug de souverains plus puissants qui ne tolèrent plus les expéditions des pillards. C'est alors que ceux qui ne supportent plus de ne pas pouvoir ajouter de nouveaux butins à leurs trésors de guerre tendent leurs voiles carrées vers le Sud, vers d'autres cieux...

C'est ainsi que les Varègues (Suédois) vont contribuer à la formation de la Russie. Les Norvégiens et les Danois feront de nombreuses incursions vers l'Angleterre, l'Écosse, l'Irlande puis vers la France où de guerre lasse le Roi Charles Le Simple leur concèdera la Neustrie en 911, avec le traité de Saint Clair Sur Epte: c'est cette province qui deviendra progressivement la Normandie.

 

 

LES VIKINGS

Les Vikings ont trèsvite eu la sinistre réputation de bandits des rivières,pilleurs-voleurs inhumains, violeurs sans foi ni loi. Les moines ouclercs dont les églises et les riches abbayes avaientété copieusement pillées se sont chargésde répandre cette "sinistre notoriété" dans lescampagnes pour frapper l'esprit des paysans. D'autre part, comme ilsétaient les seuls lettrés de nos régions, ilsn'ont pas manqué de retranscrire les exactions de ces piratesvenus du Nord comme s'ils avaient été lesenvoyés du diable, avec moultes détails decruauté et d'inhumanité qui ne cadrent pas trèsbien avec les connaissances actuelles que nous avons concernant ledegré de civilisation de ces Scandinaves voyageurs...S'agissait-il des mêmes hommes?

 

La civilisation scandinavedès le VIIème siècle

 

Retourà l'accueil